Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
COURIR POUR LES ANIMAUX

COURIR POUR LES ANIMAUX

AIDER LES ANIMAUX, C'EST AUSSI AIDER LA NATURE ET LES HOMMES !!! Apporter un soutien concret à des projets.

le guépard

le guépard

Le guépard est un mammifère carnassier de la famille des félidés vivant en Afrique et dans quelques rares régions du Moyen-Orient.

Taillé pour la course, le guépard a un corps très musclé, aérodynamique et ressemble à un lévrier : une allure svelte et fine. Il possède de longues pattes élancées aux griffes non rétractiles (contrairement au chat qui sort ses griffes pour détruire les papiers peints...). Cette particularité lui permet d'avoir une très bonne adhérence au sol pour courir très vite, mais a aussi pour effet qu'elles s'usent rapidement, ce qui l'empêche de grimper aux arbres pour y cacher ses proies par exemple, ou de s'en servir pour se battre. Ces os sont légers et et sa colonne vertébrale flexible ce qui lui permet de projeter ses membres postérieures (ses pattes arrières quoi) très loin ce qui en fait l'animal terrestre le plus rapide au monde, sa vitesse à la course pouvant atteindre 115 km/h.

Sa queue agit comme un balancier lorsqu'il prend des virages brusques en poursuivant sa proie.

Un gros cœur et des poumons développés favorisent les échanges gazeux. Le guépard a de larges fosses nasales, lui assurant une bonne oxygénation. Autre particularité, le faible développement de ses crocs et de leurs racines favorise les voies respiratoires : bref plein d'atouts pour la course.

Son pelage est entièrement tacheté de noir sur un fond fauve à beige très clair ; les petits sont pourvus d'une courte crinière qui disparaît à l'âge adulte. Ces yeux sont soulignés par une ligne noire ressemblant à une larme qui permet de différencier le guépard des autres grands félins tachetés, tel que le léopard. Ces traînées amélioreraient sa vision en minimisant les reflets de la lumière du soleil.

Le guépard royal, parfois considéré comme une sous-espèce, est en réalité une simple forme  de mutation (tout comme le tigre blanc ou la panthère noire).

 

guépard royal

guépard royal

Les femelles mettent bas entre 3 et 5 petits. Pendant leurs toutes premières semaines de vie, ils sont déplacés presque tous les jours par leur mère pour éviter les prédateurs. Mais cela n'empêche pas d'avoir un important taux de mortalité infantile.

Les femelles adultes sans petits vivent souvent seules. Les mâles forment parfois de petits groupes, surtout lorsqu'ils sont issus de la même portée. Entre frère, on se serre les coudes.

jeune guépard

jeune guépard

C'est un animal carnivore dont les proies ne dépassent pas 50kg comme des gazelles, antilopes, cobes...

Le guépard est un chasseur efficace.

Sa technique de chasse se distingue de la chasse à l'affût adoptée par la plupart des grands félins : pour attraper sa proie, il s'approche du troupeau après avoir scruté le terrain depuis une branche d'arbre. Une fois qu’il a repéré un animal qui s’est éloigné de son groupe, le guépard s'en approche patiemment à moins de 50 mètres. Il accélère alors subitement durant quelques dizaines de secondes jusqu'à atteindre son exceptionnelle vitesse,ce qui lui permet d'attraper des animaux rapides.

Lorsque le guépard arrive suffisamment près de sa proie, il se sert de sa patte, pourvue de grosses griffes solides. Il lui fait ainsi un "croche-pied" et la déséquilibre afin qu'elle tombe. La vitesse lors du choc suffit souvent à tuer les gazelles, sinon le guépard s'empresse de la plaquer au sol et enserre la gorge de la victime. Il exécute ses proies par strangulation. Et bon appétit bien sûr.

 

le guépard

Il y a fort, fort longtemps, le guépard était apprivoisé afin d'en faire un auxiliaire de chasse, un peu comme un lévrier. Des populations entières furent ainsi décimées pour le renouvellement des meutes, ce qui fut l'une des causes principales de la raréfaction des guépards.

De nos jours, le commerce illégale des petits menace cette espèce.

Certains pays, épaulés par des association de conservation comme la Cheetah Conservation Fund (CCF), travaillent à prévenir les populations, à aider les fermiers à mieux vivre avec le guépard et ainsi à minimiser leur perte de bétail. Il n’est pas nuisible si on apprend à vivre avec lui, sa conservation est nécessaire pour l’équilibre écologique.

C'est un peu ce qu'il manque chez nous avec l'ours, le loup et même le lynx. Enfin je dis ça...

Petite anecdote : il ne faut pas confondre cheetah (le singe dans Tarzan) et cheetah (la traduction de guépard en anglais)

Lorsque j'étais soigneur animalier, je me suis retrouvé dans un parc hollandais pour effecteur un échange d'animaux. Le personnel du parc me fait visiter le zoo et la soigneuse des carnivores m'emmène avec elle pour la rentrée des animaux. Elle se met à me parler de cheetah... Mon anglais est pauvre par rapport à ma culture cinématographique et je m'imagine voir des chimpanzés mais en fait non ! C'est là que j'ai appris à traduire guépard ;)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article