Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
COURIR POUR LES ANIMAUX

COURIR POUR LES ANIMAUX

AIDER LES ANIMAUX, C'EST AUSSI AIDER LA NATURE ET LES HOMMES !!! Apporter un soutien concret à des projets.

Les Crocofolies 2017

Les Crocofolies 2017

Nyko

"Quoi de plus normal de courir pour les animaux dans une course organisé par les crocos (Club de coureurs de Fontaine les Dijon)...

Il s'agit de la 15ème édition pour cette course des Crocofolies mais la 1ère pour moi. Comme je l'ai déjà dit, je ne suis pas fan de trail mais il faut reconnaître que cela permet de changer les habitudes, de s'entraîner différemment et de découvrir des endroits sympas.

Voici le contexte, peu d'entraînement ces dernières semaines dû à mes soucis de genoux et de semelles, pas de séance en côtes et une course dans les jambes 2 jours avant. Je vais courir sans objectif de chrono car je ne sais pas ce qui m'attend, je verrais bien comment cela se passe.

Beaucoup de monde aujourd'hui et de plus en plus de visages familiers. On discute, on plaisante, on donne des nouvelles de l'association, on échange sur nos entraînements.

Un petit d'échauffement tranquille et il est temps de remplir les gourdes car il fait déjà chaud.

 

Départ dimanche 18 juin 2017 9h15

Sur la ligne de départ, on me parle de cette course et l'on me conseille de partir rapidement car la largeur des chemins se réduit et l'on risque de rester bloqué dans le peloton.

Le départ est donné, j'essaye de prendre un bon rythme mais je me sens vite dépasser donc je reprends ma cadence. Je ne vais pas me mettre dans le rouge dès les 500 premiers mètres.

Une grosse partie des concurrents sont derrière moi donc je ne suis pas trop embêté lorsque l'espace diminue dans les chemins. Un passage sur le pont de la voie rapide aurait pu rendre compliqué le reste de la course car le vent se lève et ma casquette manque de s'envoler. Mes réflexes de jedi vont empêcher le drame. Oui parce que courir en plein soleil sans casquette, ça peut vite tourner au drame.

Je gère les passages dans les bois sans lunettes de soleil histoire de voir les cailloux, les branches. C'est mon point faible dans ce genre de course car j'ai peur pour mes chevilles fragiles.

Les petits sentiers sont pris rapidement et j'ai l'impression d'être dans un grand 8 en enchaînant les virages, les bosses, les descentes.

 

toujours être à l'affut du photographe

toujours être à l'affut du photographe

On monte, on descend, on remonte et on redescend... Les chemins empruntés dans les descentes sont dangereux surtout une portion avec plein de petits cailloux sur lesquels il est très facile de glisser. Attention.

On alterne aussi ombre et soleil. Malgré mes gourdes d'eau, le ravitaillement fait du bien. C'est à partir de ce moment que je me fais doubler par plusieurs participants malgré une bonne allure.

Les efforts de ma dernière course 2 jours plutôt se font ressentir et je commence à avoir des petites gênes dans les cuisses. UN beau faux-plat face au vent en plein soleil, ça pique. J'essaye de faire comme certains coureurs en me mettant derrière un autre coureur pour ne pas subir le vent mais je choisis mal et le runner en question va plus vite que moi :(

A environ 2km de l'arrivée, une très belle montée (ou plus très dure) fait ralentir tout le monde car pas question de courir. On marche vite mais on marche et ça grimpe encore. J'ai l'impression que la région dijonnaise se retrouve au milieu des Alpes ;).

Une fois cette grosse difficulté passée, place à la descente puis un peu de plat jusqu'à l'arrivée. Quelques coureurs me rattrapent mais ils ont de plus grandes jambes aussi. Un dernier sprint à 300m de l'arrivée pour doubler un dernier concurrent et la ligne est franchie.

résultat officiel 122ème/311 en 53min17s

Maintenant, on se dépêche de rentrer au frais et peut être faire un petit tour à la piscine (mais après la douche...)

Les Crocofolies 2017

Christian

"Dimanche 18 juin 2017.

En ce jour  de commémoration de l’appel du Général De Gaulle du 18 juin 1940, c’est à l’appel de la crocofolie à Fontaine les Dijon  que je répondais. Ce ne fut pas une réponse spontanée dans la mesure où l’organisation imposa l’inscription uniquement par internet et à l’avance (pas d’inscription sur place et paiement en ligne). Cependant, ce sera le seul petit point négatif à noter. 

La crocofolie est un évènement organisé par le club de course de Fontaine les Dijon ( les CROCOS)  correspondant  à un trail de 26km ou un petit trail de 10km dans la nature autour de Fontaine, Daix ,Hauteville… et les course enfants… 

Pour la troisième fois je me décidais  donc à participer au trail de 10km d’autant plus qu’il compte pour le challenge de l’étoile et qu’une grande  partie du parcours  fait partie de mon terrain d’entrainement  souvent emprunté (une course à domicile). Un parcours agréable à domicile  dans la nature et sur chemin blanc.

A noter  que paradoxalement,  pour ma  première participation, je me suis égaré avec un petit groupe (c’est cocasse) mais c’était le début.

L’année dernière, j’avais réalisé un temps de 56 minutes. L’objectif était donc de faire mieux mais après avoir couru la veille, une douleur gênante est apparue au mollet droit. C’est donc un peu diminué et pommadé à l’arnica que je me présentais au départ à 9h15.
 

Les Crocofolies 2017

Après avoir retrouvé les camarades coureurs et assisté au départ du 26km à 9H (une bonne centaine de participants), toujours dans la bonne humeur, ce fut très vite le moment de s’élancer à l’assaut des chemins blancs et petits passages techniques dans les sous-bois en compagnie des quelques 300 inscrits sur le 10km et avec du dénivelé. Pour éviter tout risque et à force de papoter, l’échauffement fut très  rapide… Le départ fut donné dans le champ derrière le gymnase des Cortot. La chaleur était déjà bien présente.

Une nouvelle fois pris dans l’engouement et par le fait que je ne ressentais pas de douleur, mon départ fut rapide et peut être trop. Très vite au pied de la première difficulté (le pont au-dessus de la  lino), je sens une pointe revenir dans le mollet si bien que je ralenti afin de pouvoir aller au bout. Je continuais avec des passages pentus dans les sous-bois mais agréable car à l’ombre.

Le ravitaillement en eau ne fut pas de refus à la mi-course avec la chaleur qui s’intensifiait au fil de la matinée. Je profitais des passages dans les chemins blanc plats mais ensoleillé pour essayer de gagner un peu de temps. Un peu avant l’arrivée, la petite montée vers la basilique  pourrait se comparer un chemin de croix (lol) tellement la pente est raide (impossible de courir obliger de marcher pour tous).

Et ce fut ensuite la descente pour retrouver l’arrivée. Le mollet  commençait à tirer et pour la première fois depuis longtemps, je ne pus faire mon sprint final….

Malgré tout ça, je fis exactement le même temps que l’année précédente 56 minute et ce fut une nouvelle fois un moment convivial fort sympathique avec une bonne organisation de la part des crocos avec un parcours agréable qui ne manquait pas de mordant (normal pour des crocos lol)…"

Les Crocofolies 2017

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article