Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
COURIR POUR LES ANIMAUX

COURIR POUR LES ANIMAUX

AIDER LES ANIMAUX, C'EST AUSSI AIDER LA NATURE ET LES HOMMES !!! Apporter un soutien concret à des projets.

Trail du Vieux Semur 2018

Trail du Vieux Semur 2018

Et c’est reparti !!!

Samedi 13 janvier rimait avec la première course de l’année 2018. J’avais décidé de participer et de découvrir le trail de Semur-en-Auxois, organisé par le club cycliste de la pédale semuroise.

L’année passée, je ne l’avais pas fait à cause des conditions climatiques. Cette année, les conditions étaient impeccables : froid et sec. Cela explique sans doute que le record de participants sur l’ensemble des courses jeunes et adultes fut battu avec plus de milles dossards. Cependant, les pluies des jours précédents laissaient à penser la présence de boue. Concernant les courses adultes ,un 22km et un 8 étaient proposés. Je m’alignais sur la petite distance.

Au début, je pensais que c’était un trail nocturne urbain mais on m’avait vivement conseillé de choisir les chaussures trail. Je compris très rapidement pourquoi. Nous démarrions quelques minutes après la course du 22km juste avant 18h. Très vite, après une première descente d’escaliers, nous arrivions dans une sorte de petite forêt puis ce fut une succession de montée et descente entre escaliers, chemins de terre boueux, traversées de champs, passage auprès d’une cascade… Le tout  autour et dans la ville de Semur-en-Auxois. La vue de la ville et de ses remparts illuminée fut très sympathique même si l’exigence du parcours ne permettait  pas trop de s’attarder.

 

Trail du Vieux Semur 2018

Je désirais au départ faire un temps inférieur à 50 minutes. Je partais plutôt en fin de peloton et je doublais progressivement plein d’athlètes pour finir par me stabiliser dans un petit groupe. A mi-parcours, donc autour des 4 km, j’étais dans les temps puisque ma montre indiquait 23 minutes.

Physiquement, ça allait bien même si les muscles commençaient à chauffer (normal) surtout dans les montées d’escaliers. Il fallait aussi  faire preuve de prudence surtout dans les descentes très boueuses. Je ne voulais surtout pas tomber pour ne pas salir mon beau maillot jaune. LOL.

C’est à partir du 6ème kilomètre  que ça devenait difficile, je sentais que je ralentissais et que je ne pouvais plus suivre le petit groupe… Arrivé dans le centre-ville, après une grosse partie d’escaliers, deux  crampes  aux mollets firent leur apparition. Et c’est avec une certaine douleur que je finissais le parcours en... 53 minutes mais content d’avoir franchi toutes les difficultés dans un cadre fort jolie …

Trail du Vieux Semur 2018

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article