Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
COURIR POUR LES ANIMAUX

COURIR POUR LES ANIMAUX

AIDER LES ANIMAUX, C'EST AUSSI AIDER LA NATURE ET LES HOMMES !!! Apporter un soutien concret à des projets.

Foulées du lac Kir 2018

Foulées du lac Kir 2018

Oui je sais c'est encore une course que j'ai déjà faite par le passé mais elle ne se déroule pas très loin de chez moi (Dijon), que la date colle à mes disponibilités et surtout que cela me permet de comparer mon état de forme.

Direction donc le lac Kir pour la course de 10km.

J'arrive 1h30 avant le départ et les parkings commencent à être bien remplis. Il faut dire que la météo est agréable. Quelques nuages, quelques éclaircies et une certaine douceur. Promeneurs et coureurs se retrouvent au même endroit. Les places sont prises d’assaut, sur les trottoirs, les chemins, il y en a partout. Un des problèmes vient des personnes se garant sur 2 places et cela fait encore des places en moins mais nous ne sommes pas là pour parler de l'incivilité des gens. ;)

Sur place, je retrouve facilement Christian et Ghislaine. C'est l'avantage du jaune fluo...

Foulées du lac Kir 2018

Un petit point sur nos objectifs, nos éventuels petites douleurs. Oh là là mais que le temps passe vite ! Un petit échauffement et direction le départ. Et ce départ a changé de place. Les autres années, il se situait à côté du village de la course. Cette année, la ligne se trouve à environ 300m de là.

Oui mais ça fait 300m de course en moins ???

Non, les organisateurs ont pensé à tout et une petite déviation est faite sur le parcours pour compenser ce décalage du départ. Déviation un peu casse rythme car au lieu d'aller tout droit, il y a quelques virages à faire qui font ralentir un peu.

Nous nous mettons dans la dernière moitié du peloton et c'est parti (et vite en plus).

photos de Jean-Noêl Saintot (droits réservés)

photos de Jean-Noêl Saintot (droits réservés)

J'arrive presque à canaliser Christian pour qu'il ne parte pas trop vite...

C'est une course sans réelle difficulté en réalisant 2 tours du lac. Enfin si, quelques gênes sur ce parcours (enfin pour moi). Il y a cette petite déviation qui fait ralentir mais aussi le passage dans un chemin avec des trous et des cailloux où il faut être bien concentré pour éviter de se tordre les chevilles. Cela ne dure que 400 ou 500 mètres mais quand même.

Bref, de bonnes sensations sur le début de course. Peu de personnes me doublent mais moi j'en dépasse plein ;)... Les kilomètres s'enchaînent et je ralentis un peu dans le chemin plein de cailloux. Bientôt le ravitaillement et cela tombe à pique, je commence à avoir la gorge sèche.

 

Foulées du lac Kir 2018

Je marche le temps de boire le verre d'eau et plusieurs coureurs passent devant moi à ce moment là. Soit ils ne prennent rien, soit ils boivent en courant (et ce n'est pas super pratique...).

Cette mini pause m'aurait fait du bien et je rattrape vite ceux qui m'ont dépassé. Le public nous encourage et je maintiens mon allure. Je parviens même à accélérer en me rapprochant de l'arrivée mais c'est très dur quand même.

Pour les derniers 200 mètres, mes jambes sont autonomes. Mon cerveau n'est plus irrigué car tout mon sang va dans mes gambettes. Oui, je sais !!! Ce n'est pas possible sinon je meure mais vous voyez ce que je veux dire... Je donne tout jusqu'au passage de la ligne d'arrivée.

Résultat officiel 48min37s et 222ème/509.

La barre des 50min, qui était mon objectif du jour, est franchie ce qui est de bonne augure pour la suite...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article