Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
COURIR POUR LES ANIMAUX

COURIR POUR LES ANIMAUX

AIDER LES ANIMAUX, C'EST AUSSI AIDER LA NATURE ET LES HOMMES !!! Apporter un soutien concret à des projets.

Les foulées du Vernois 2018

Les foulées du Vernois 2018

"En avril, ne te découvre pas d'un fil", oui et bien aujourd’hui il fallait parce qu'il faisait très très chaud. On se serait cru en plein été et pourtant nous ne sommes que le 21 avril !!!

28°C au thermomètre et pas de vent, ça va être dur.

Je suis sûr qu'en temps normal, sans courir, le parcours est très sympa dans le village de Remilly sur Tille. On slalome entre les étangs, très calme, très vert mais peu ombragé finalement donc ça rend l'effort plus compliqué...

"Mouille bien ta casquette avant le départ et essaye de l'humidifier lors des ravitaillements et bois!" voici un conseil bien avisé d'un TDR. Alors un TDR est un amoureux de la course à pied, membre de l’association Terre De Runner (vous comprenez pourquoi TDR...) avec qui je m'entraîne presque tous les mardis soirs. Plus d'info au magasin Terre De Running à Quetigny...

 

 

Les foulées du Vernois 2018

Bref, avec Christian, nous décidons de nous mettre sur la ligne de départ. Mais vraiment dessus, au milieu de tous les favoris. C'est juste pour la photo car ce n'est pas le même niveau que nous.

Le départ est donné et je m'écarte pour laisser passer les fusées tandis que Christian essaye de se mettre à leur rythme. Que ça démarre vite...

Après le premier kilomètre parcouru, un autre TDR me rattrape. On discute un peu et il me dit de le coller et il va m'emmener jusqu'à Christian. J'accélère mon rythme et au 3ème km, nous doublons l'autre homme en jaune fluo. Pris dans notre élan, nous continuons jusqu'au premier ravitaillement. L'ami TDR décroche et je pars affronter le soleil en solitaire.

Mais quelle chaleur !!! Mon accélération en début de course m'a fait du mal et je peine à garder un bon rythme. Je ne suis plus tout seul puisque j'ai rejoins un autre coureur qui se met juste derrière moi. Les kilomètres défilent doucement sous ce soleil de plomb.

 

Les foulées du Vernois 2018

A 500m de l'arrivée, un 3ème coureur se met à notre niveau puis nous dépasse. Nous essayons de le suivre. Mon binôme inconnu arrive à lui emboiter le pas tandis que je reste sur place avec mes lourdes jambes à traîner.

L'opportuniste (dans le bon sens du terme) est tout de même venu me remercier à la fin de la course car il est resté dans mes pas pendant plusieurs kilomètres (donc un peu moins de fatigue) et c'est la première fois qu'il courrait aussi vite.

Une mauvaise gestion de course durant les premières grosses chaleur de l'année...

Résultat officiel 50min42s 55ème/114

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article