Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
COURIR POUR LES ANIMAUX

COURIR POUR LES ANIMAUX

AIDER LES ANIMAUX, C'EST AUSSI AIDER LA NATURE ET LES HOMMES !!! Apporter un soutien concret à des projets.

Les foulées de la Norges 2018

Les foulées de la Norges 2018

Nyko

"Pour moi, il s'agit d'une des courses les plus importantes de l'année. Elle me permet de comparer mon niveau année après année puisque c'est la première course que j'ai fait et à laquelle je participe tous les ans (sauf l'an dernier à cause de mon genou).

Je pourrais dire que je me mets inconsciemment la pression mais en fait un certain stress est bien réel. A la dernière minute, je décide de courir avec les baskets qui arrivent à 900km d'usure (et c'est déjà limite) au lieu d'utiliser exactement la même paire mais qui a juste 100km. Pourtant, je le dis à mon fils que ce ne sont pas les chaussures qui vont vite, ce sont les jambes mais là j'ai besoin des baskets qui commencent à se craquer. Le sommeil n'est pas profond et je me réveille plusieurs fois.

C'est le jour J !!! Pour la 20ème édition des foulées, une petite course spéciale ouverte aux tout petits enfants est proposée et mon fils est inscrit pour faire ces 500m. Elle a lieu juste 15 min avant le départ du 10km, cela remplacera mon échauffement habituel.

Mon fils part à fond sur un bon 50m avant de ralentir, obligé de le prendre par la main pour ne pas qu'il s'arrête complétement. Les pas s'enchaînent et nous sommes maintenant à 200m de l'arrivée. Il ne reste plus qu'une petite fille et sa maman derrière nous. Nous décidons alors de nous arrêter pour les attendre et c'est finalement tous les 4 mains dans la main que nous franchissons la ligne sous de très nombreux applaudissements.

Ghislaine, Seb, Julie, Christian, Nyko et Thomas

Ghislaine, Seb, Julie, Christian, Nyko et Thomas

Il est temps maintenant de retrouver les 5 autres coureurs de l'association dans la foule pour le départ du 5km et du 10km. Trop de monde, j'aperçois Thomas à quelques mètres mais pas moyen de voir les autres. Je les encourage par la pensée...

Pan, le départ est donné. Il y a 2 ans, je m'étais retrouvé coincé derrière des participants plus lents que moi sans pouvoir les doubler mais là pas de problème. Je me sens bien, j'ai un bon rythme mais le meneur d'allure des 50 minutes est devant et j'ai du mal à le rattraper. Bizarre !!! Obligé d'accélérer un sacré coup pour le doubler car mon objectif est de descendre sous les 48min. La course continue, je fais un petit détour pour aller taper dans la main d'un petit garçon en bord de route. Il est dans l'extérieur d'un virage et tous les coureurs passent par l'intérieur. Je suis curieux de savoir combien ont fait l'effort pour recevoir les encouragements de cet enfant.

A 5km, encouragement de ma famille et surtout ravitaillement !!! Tout va bien. J'ai une très bonne allure et je commence à apercevoir des coureurs qui sont loin devant moi d'habitude. Curieux. Je me rends compte que je suis dans une super forme !!! A environ 6,5km, je me retourne et je vois mon frère à une cinquantaine de mètres derrière moi. Il est blessé et il va me attraper!!! Hors de question. Je mets le turbo. Je double les meilleurs que moi et j'arrive à maintenir un super rythme pour ne pas que ceux-ci ou Seb me passent devant. Les derniers 500m sont difficiles  car je ne lâche rien. Les encouragements à la ligne d'arrivée font du bien. ça y est, la course est terminée. Je regarde la montre et whaou !!! It's a new record !!!

On m'avait prévenu que ma préparation marathon pouvait avoir des effets sur mes résultats mais à ce point !

Résultat officiel : 76ème/294 en 45min27s"

Les foulées de la Norges 2018

A 5km, encouragement de ma famille et surtout ravitaillement !!! Tout va bien. J'ai une très bonne allure et je commence à apercevoir des coureurs qui sont loin devant moi d'habitude. Curieux. Je me rends compte que je suis dans une super forme !!! A environ 6,5km, je me retourne et je vois mon frère à une cinquantaine de mètres derrière moi. Il est blessé et il va me attraper!!! Hors de question. Je mets le turbo. Je double les meilleurs que moi et j'arrive à maintenir un super rythme pour ne pas que ceux-ci ou Seb me passent devant. Les derniers 500m sont difficiles car je ne lâche rien. Les encouragements à la ligne d'arrivée font du bien. ça y est, la course est terminée. Je regarde la montre et whaou !!! It's a new record !!!

On m'avait prévenu que ma préparation marathon pouvait avoir des effets sur mes résultats mais à ce point !

Résultat officiel : 76ème/294 en 45min27s"

Les foulées de la Norges 2018
Les foulées de la Norges 2018
Thomas

"Il s'agit de la 20ème édition des foulées de la Norges et une première pour moi. Une course faisant partie du challenge de l'étoile, ce qui a attiré de très grands coureurs.....et coureuses. Ma participation s'est justifiée principalement pour deux raisons:

- cette course a été organisée par deux collègues de boulot (autant dire que je me serais fait déglinguer le lundi en cas d'absence)

- pour faire honneur au maillot jaune fluo "courir pour les animaux" qui fait de plus en plus parler de lui

De plus, cette course a permis de réunir 5 coureurs au maillot jaune, ce qui est assez rare, mais surtout très agréable. 

Concernant le parcours à proprement parlé, il commence et se termine à Bretigny, en passant par Norges la ville. Un peu comme à Sennecey, il alterne la ville, champs, chemin blanc, soit une course "semi nature". Étant fin septembre, les signes de chaleur diminuent de plus en plus, une bonne chose d'un point de vue chronos.

J'ai longuement hésité à courir ce dimanche matin en raison d'une journée assez chargée lors du vendredi, avec notamment un après midi hand-ball suivi d'une soirée TRÈS ARROSÉE. Je me suis donc retrouvé le lendemain avec des courbatures partout, un ongle d'orteil cassé, une très grande gueule de bois, bref, rien de bien positif pour espérer un bon chrono, surtout à une course réputée assez difficile.

Compte tenu du fait que je n'espérais aucune performance particulière et surtout pour honorer le maillot jaune, je serre les dents et décide de courir.

Un choix que je ne regrette pas puisque je fais un chrono de 42min18 pour une 47ème place sur 294. Soit seulement 7 secondes de plus que mon record perso.

Du coup, je suis à la fois très satisfait compte tenu des circonstances mais un peu dégoutté de n'avoir au final pas plus pris au sérieux cette course, la possibilité de descendre sous les 42 voire même les 41min me tendant les bras. 

Il me reste trois courses pour finir l'année 2018: la foulée des vendanges à Savigny, le Trail du bouton d'or (mon premier Trail) et la Chevignoise.

Autre point positif concernant le groupe est la très bonne performance de Nicolas et Sébastien (président et secrétaire de l'association) qui ont chacun battu leur record malgré des circonstances particulières pour chacun d'eux. Nicolas prépare actuellement son marathon et ne peut pas forcément se préparer aux courses de 10km comme il voudrait, et Seb lutte actuellement contre une douleur au genou qui a beaucoup de mal à disparaitre. Battre des records dans ces circonstances n'est que la preuve d'un mental en béton armé. Un grand bravo à eux! (je sais! je fais de la lèche à mes supérieurs) MDR

Je finirai cette prose par ma phrase habituelle que je défend de plus en plus, et que l'exemple de mes deux compatriotes renforce encore plus: "qui veut quelque chose trouve un moyen, qui ne veut rien faire trouve une excuse"!!!

A bientôt"

Les foulées de la Norges 2018

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article