Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
COURIR POUR LES ANIMAUX

COURIR POUR LES ANIMAUX

AIDER LES ANIMAUX, C'EST AUSSI AIDER LA NATURE ET LES HOMMES !!! Apporter un soutien concret à des projets.

Le Aye Aye

Le Aye Aye

Le Aye Aye est une espèce de primate qui vit à Madagascar. Elle est considérée comme vulnérable à l'extinction selon l'UICN. Les premières descriptions remontent à la fin du 18ème siècle.

C’est un lémurien très particulier. Il donne l'impression d'être un mélange de plusieurs espèces : ses incisives rappellent celles des rongeurs, ses oreilles celles des chauve-souris et sa queue celle des écureuils.

Enfin, il possède une adaptation particulière, un de ces doigts est extrêmement allongé. Il s'en sert pour déloger des larves d'insectes qu'il détecte en tapotant les troncs. Il élargit les trous en déchiquetant les couches supérieures du bois avec ses incisives et il déniche finalement les larves avec son grand doigt muni d'une griffe.

Le Aye Aye

C'est donc un insectivore mais aussi un frugivore.

L'aye-aye est un animal en général solitaire, discret, nocturne et donc difficile à observer puisqu'il a un mode de vie arboricole. Il passe donc sa vie dans les arbres même si les forêts malgaches rapetissent à cause de l'exploitation humaine.

Il mesure de 75 à 90 cm de long - dont 44 à 53 pour la queue - et pèse de 2 à 3 kg.

C'est le seul primate à posséder 18 dents. En effet, les espèces de son sous-ordre (les strepsirrhini), possèdent généralement 36 dents. On assiste à une oligodontie (pas facile de ressortir ce mot dans une conversation...) pour faire simple une réduction importante du nombre de dents. En effet, le aye aye a perdu: 4 incisives, les 4 canines, et 10 prémolaires.

Le Aye Aye

Le aye-aye tient une place très particulière dans le bestiaire malgache. En effet, de nombreuses légendes courent de génération en génération sur cet animal. On considère ainsi qu'il porte malheur s'il apparaît aux abords des habitations et qu'il possède des pouvoirs de sorcellerie grâce à son majeur démesuré, dont se servent les devins.

Le Aye Aye

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article