Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
COURIR POUR LES ANIMAUX

COURIR POUR LES ANIMAUX

AIDER LES ANIMAUX, C'EST AUSSI AIDER LA NATURE ET LES HOMMES !!! Apporter un soutien concret à des projets.

Les chenilles processionnaires

Les chenilles processionnaires

La Processionnaire du pin est une espèce de lépidoptères (en gros ça veut dire papillon mais ça fait super scientifique !!!).

Elle tient son nom d'après son mode de déplacement en file indienne. Elle se nourrit des aiguilles de diverses espèces de pins, provoquant un affaiblissement important des arbres et des allergies chez certaines personnes exposées aux soies des chenilles.

en voiture les voyageurs, la chenille part toujours à l'heure !!! (la bande à Basile)

en voiture les voyageurs, la chenille part toujours à l'heure !!! (la bande à Basile)

Voici un beau résumé du Cycle Biologique annuel (emprunté sur le site https://chenilles-processionnaires.fr évitant un long moment de lecture...)

On peut le présenter schématiquement en 8 étapes :

cycle biologique processionnaire du pin

1. A partir de mi juin, un soir d'été, les papillons de la processionnaire sortent de terre. Mâles et femelles s'accouplent, puis les mâles meurent un ou deux jours après.

2. La femelle s'envole et dépose entre 70 et 300 œufs sur les aiguilles de pin. Puis elle meurt à son tour.

3. Les chenilles éclosent 30 à 45 jours après la ponte. Elles se nourrissent avec les aiguilles du pin, et sont reliées entre elles par un fil de soie.

4. Au cours de leur croissance, les chenilles changent de couleur et se couvrent de plus en plus de poils (jusqu'à 1 million).

5. Les chenilles construisent un abri en soie en automne, sur la branche d'un pin. Elles passent l'hiver dans cet abri, et ne sortent que la nuit pour entretenir leur nid et se nourrir.

6. Au printemps, la colonie conduite par une femelle quitte l'abri et se dirige vers le sol. C'est la procession de nymphose : toutes les chenilles se tiennent les unes aux autres et se déplacent en longue file. Une file peut compter quelques centaines de chenilles. Au bout de plusieurs jours, elles s'arrêtent dans un endroit bien ensoleillé et s'enfouissent dans le sol.

7. Deux semaines plus tard, toujours dans le sol, les processionnaires tissent des cocons individuels et se transforment en chrysalides. Elles restent dans cet état pendant plusieurs mois (ou parfois plusieurs années selon les régions).

8. Au bout de quelques mois, chaque chrysalide se métamorphose en papillon, toujours sous la terre. Et puis, un soir d'été, les papillons sortent de terre...

La chenille processionnaire du pin est la larve d'un papillon nocturne.

Les papillons ne vivent généralement pas plus d'une nuit. Il est gris avec des motifs noirs et des taches blanchâtres. Le mâle peut voler jusqu'à 50 km contre 3 à 4 km pour une femelle.

 

Les chenilles processionnaires

A chaque stade de sa vie,  ce papillon rencontre différents ennemis naturels : des champignons, des virus, des bactéries, des insectes prédateurs, quelques oiseaux, des rongeurs…

Des études sur la prédation par les mésanges ont montré que l'installation massive de nichoirs était parvenue à contrôler localement les chenilles processionnaires dans un massif boisé d'une dizaine d'hectares. Il a également été montré que certaines espèces de chauves-souris chassent les papillons adultes et pourraient agir comme régulatrices des populations de processionnaires.

Les chenilles processionnaires

La chenille n'est que peu dangereuse pour l'arbre qui ne va généralement que diminuer sa croissance. En revanche, elle est source de problèmes pour l'homme et divers animaux.

En effet, ces chenilles possèdent des "micropoils" qui sont projetés en l’air lorsqu'elle se sent menacée. Leur caractère fortement urticant est dû au fait que le poil en se cassant dans l'organisme y libère une toxine  qui peut provoquer d'importantes réactions allergiques (mains, cou, visage) mais aussi des troubles oculaires ou respiratoires. Les atteintes à l'œil peuvent avoir de lourdes conséquences si les poils ne sont pas rapidement enlevés.

Le danger est aussi important pour les animaux de compagnie : un chien atteint à la langue (qu'il peut avoir utilisée pour lécher les démangeaisons sur son corps) s'il n'est pas soigné rapidement risque alors la nécrose de la langue. Il ne pourra donc plus se nourrir. Il est important de rincer la langue et la bouche du chien avec de l'eau propre, sans frotter, ce qui briserait les poils urticants de la chenille aggravant l'état de l'animal.

Les chenilles processionnaires

Elles ne sont pas dangereuses mais faites tout de même attention car cela peut vite dérailler...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article