Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
COURIR POUR LES ANIMAUX

COURIR POUR LES ANIMAUX

AIDER LES ANIMAUX, C'EST AUSSI AIDER LA NATURE ET LES HOMMES !!! Apporter un soutien concret à des projets.

Le Pal Run 2019

Le Pal Run 2019

Pour ceux qui se souviennent de mon parcours, j'ai fait étape au parc animalier du Pal il y a quelques années en tant que soigneur animalier. Lorsque j'ai entendu parlé de cette course, je me suis dit que cela est l'occasion de revoir le parc et les copains encore sur place.

Lors de l'inscription, j'ai choisi le semi-marathon, cela pourrait être une opportunité d'essayer d'améliorer mon chrono. Malheureusement, ma préparation sera entachée par mon accident de luge et mes grosses douleurs aux côtes.

C'est donc finalement sans objectif que je vais me présenter sur la ligne de départ. Comme à mon habitude j'arrive toujours un peu (ou beaucoup) avant le début de la course. Du coup, il fait encore nuit lorsque j'arrive pour retirer mon dossard mais les bénévoles sont déjà sur place.

Le Pal Run 2019
Le Pal Run 2019

Il fait froid alors je retourne à la voiture pour me réchauffer et peut être terminer ma nuit... Finalement le soleil arrive vite et il faut que je me prépare car il est bientôt 8h.

Après un échauffement, l'ensemble des coureurs (10km et semi) sont sur la ligne de départ et vont partir en même temps.

Juste avant le coup d'envoi, je retrouve des visages familiers dont un qui va faire son premier semi, tout seul sans savoir s'il va pouvoir le finir. Bon ben, j'ai trouvé mon objectif : je vais accompagner Guillaume sur son premier 21,1km.

Le départ est donné et c'est le syndrome de l’entonnoir... 3000 personnes sont sur une place large et s’engouffrent dans un chemin plus étroit. Résultat ça bouchonne un peu !!! Les 2/3 premiers kilomètres se font sur les routes autour du parc afin d'affiner le peloton.

C'est ensuite un retour vers les parkings. Imaginer des grands allées de peupliers et slalomé entre... Arrivé au bout de la première allée, demi tour dans la 2ème et ainsi de suite avant de rentrer dans le parc. On passe presque partout : file d'attente étroite des attractions, vision sous-marine en bas d'escaliers... même les côtes que je faisais en vélo à l'époque où je travaillais.
 

Le Pal Run 2019

Un petite pause bisou ou un simple coucou en passant devant les copains et on continue par les allées de service avant de rejoindre les parking. Plus qu'une centaine de mètres pour les participants du 10km mais il nous en reste encore.

On reprend alors la route direction le village de Dompierre-sur-Besbre. Une zone un peu plus monotone mais au milieu de la nature bourbonnaise.

Le Pal Run 2019
Le Pal Run 2019

De petites côtes, du faux plat... Plus les kilomètres défilent et plus le faible dénivelé casse les jambes. Un tour dans le village et on retourne vers le Pal. Je n'ai pas beaucoup de difficulté contrairement à Guillaume qui s'accroche. Je lui parle d'accélérer dans les derniers kilomètres mais il ne sent pas. Je reste vers lui et l'accompagne à son rythme. Finalement, son allure commence à augmenter dans les 2 derniers kilomètres.

On double plusieurs participants dont un qui nous dit que ça ne sert à rien, que ce n'est pas maintenant que l'on bat son chrono. Il a raison mais ce n'est pas l'objectif recherché. Le copain accélère encore, c'est qu'il va bientôt aller plus vite que moi. Il est plus grand donc nos foulées ne sont pas les mêmes...

Le Pal Run 2019

La ligne d'arrivée est devant nous et on se félicite dès son franchissement. L'objectif de Guillaume de le faire en moins de 2h est réussi.

Le Pal Run 2019

Je le laisse rejoindre ces amis pour arroser cela. Je dois partir car mes enfants attendent que je leur montre ma médaille de finisher.

Le Pal Run 2019

Outre les nombreuses animations, il y avait un photomaton. Ce n'est pas forcément grand chose mais c'est génial d'avoir une photo souvenir avec Palou.

tu ne serais pas un peu tendu ???

tu ne serais pas un peu tendu ???

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article