Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
COURIR POUR LES ANIMAUX

COURIR POUR LES ANIMAUX

AIDER LES ANIMAUX, C'EST AUSSI AIDER LA NATURE ET LES HOMMES !!! Apporter un soutien concret à des projets.

Présentation StandUp4Elephant

Présentation StandUp4Elephant

Améliorer la vie des éléphants captifs au quotidien et leur redessiner un futur où ils ne seront plus, ni exploités, ni maltraités !

 

Le projet StandUp4Elephant se trouve dans la région de Chitwan, au Népal depuis de nombreuses années. Le but est de fournir des soins gratuits aux éléphants de la région ainsi qu’un soutien aux mahouts (soigneurs) et consolidant ainsi les relations au sein de la communauté. Travailler et échanger avec les locaux est essentiel pour démontrer par l’exemple la durabilité de méthodes alternatives de fonctionnement avec les éléphants, avec l’espoir de susciter un changement progressif des pratiques actuelles particulièrement cruelles.

Dans un premier temps, remplacer les promenades sur le dos d’éléphants par des promenades avec les éléphants et les chaînes par des enclos, améliorer leur régime alimentaire ainsi que leurs conditions de captivité. À plus long terme, pouvoir rendre progressivement tous les éléphants détenus par des propriétaires privés à un état de semi-liberté dans un environnement de type « sanctuaire ». Un terrain a d'ailleurs été trouvé à proximité du parc national et d'une rivière.

Présentation StandUp4Elephant

Mais pourquoi ???

Tout simplement parce qu’à l’heure actuelle, il n’existe au Népal AUCUNE autre structure destinée à recueillir des éléphants auxquels l’âge ou le mauvais état de santé ne permet plus de travailler. En pratique, cela veut dire que, soit ils travaillent jusqu’à ce qu’ils tombent - littéralement, soit ils sont revendus en Inde pour y devenir par exemple des « éléphants de temples » à savoir des statues vivantes, immobiles et enchaînés. Pour rappel, au Népal, les éléphants détenus par des personnes privées vivent une vie d’esclaves (24 heures sur 24 et 7 jours sur 7).

Au travail ou enchaînés, ils sont souvent battus par des mahouts que le manque d’expérience et la peur rendent parfois brutaux. Ils sont épuisés, mal nourris et peu ou pas soignés. Bien que des législations existent - au niveau international (CITES) comme national, qui devraient les protéger, elles ne sont pas appliquées. Rien d’étonnant bien sûr lorsque l’on sait à quel point le commerce des promenades à dos d'éléphants est populaire et lucratif. Et l’augmentation exponentielle du tourisme chinois, indien et même local que l’on constate actuellement n’est pas certainement fait pour encourager les autorités népalaises à prendre des mesures de nature à freiner ces entrées de devises.

Présentation StandUp4Elephant

Idéalement, leur installation devrait pouvoir servir d’exemple et, un peu à la fois, amener les propriétaires d’éléphants à améliorer les conditions de vie de leurs éléphants et de leurs mahouts.
Leur action est vitale car ce sont les seuls à proposer un modèle alternatif viable, mais aussi parce qu'ils travaillent par l’exemple, au sein de la communauté et avec elle, poussant au changement des mentalités et des comportements.
Un comportement généreux, respectueux et compréhensif avec la communauté locale leur a permis de se faire accepter et donc d’agir quel que modestement que ce soit.

Présentation StandUp4Elephant

Bref, un beau projet aux multiples bénéficiaires : 

- les éléphants qui passeront de l’esclavage le plus brutal à un environnement paisible, libre de chaînes,  disposant d’une nourriture saine, vitamines comprises, et des soins appropriés.

- les mahouts qui se verront offrir des logements comme ils n’en ont jamais eu, incluant douches (avec eau chaude), toilettes, cuisine, des pièces privatisées permettant les visites familiales, un salaire plus élevé, des assurances, l’aide à la scolarisation des enfants...

- l’environnement, et donc à la communauté locale au sens large, grâce à des installations éco-responsables incluant un système de compostage, des toilettes sèches, l’utilisation de ressources locales renouvelables et de produits biologiques.

 

C'est pour tout cela que nous avons décidé de les aider dans leurs démarches.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article