Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
COURIR POUR LES ANIMAUX

COURIR POUR LES ANIMAUX

AIDER LES ANIMAUX, C'EST AUSSI AIDER LA NATURE ET LES HOMMES !!! Apporter un soutien concret à des projets.

Le Pal Run 2020

Le Pal Run 2020

Dimanche 4 Octobre 2020 est un grand jour, je vais courir pour la toute première fois de ma vie une course de 10km ce qui pour moi est un véritable challenge !!! En effet, j'ai commencé la course à pied fin mai 2020 et j'ai beaucoup de poids. Je n'ai fais aucun sport depuis 20 ans et au début je ne faisais à peine qu'un kilomètre.

Alors ne je vous dis pas à quel point c'était un véritable challenge et tout ça pour accompagner ma sœur pour cette course à la base. Ce projet me trottait dans la tête depuis mars mais entre-temps il y a eu le confinement...

J'adore les animaux et j'avais envie de courir. Je suis tombé par hasard sur l'association COURIR POUR LES ANIMAUX grâce à une publication de l'association LES CREA'S DE SOKOSKA. J'ai tout naturellement adhéré et j'ai eu une magnifique maillot jaune fluo COURIR POUR LES ANIMAUX. J'ai donc commencé mes entraînements à raison de 2 fois par semaine, ce n'était vraiment pas gagné et ça a été très dur au début. Petit à petit, j'ai réussi à atteindre les 7 à 8km en courant.

 
Le Pal Run 2020

Le 3 octobre, ma sœur et moi sommes allées chercher nos dossards. Il y avait peu de monde. On nous a indiqué que l'on prendrait nos températures avant la course ce qui est 100% normal par les temps qui courent... J'avoue avoir eu un coup de panique assez bête : et si on me trouvait de la température?!? J’étais tellement motivée pour faire la course après tout l’entraînement effectué.

Le Pal Run 2020

Le jour J est arrivé. Malgré un grand stress au début, j'ai enfilé fièrement le maillot jaune de l'association et nous sommes parties en direction du Pal avec ma sœur. A notre arrivée à 7h15, il y a peu de monde et il fait encore nuit. Pleine d'excitation, nous prenons des photos et nous accrochons nos dossards. J'ai bien fait en sorte qu'on voit le logo de l'association ;)

On s'est ensuite doucement approché du sas du départ de course. Il y avait déjà un peu d’ambiance, une fanfare et un groupe qui proposait un échauffement... Et quel échauffement !!! Bien trop intense pour moi car rien que cet échauffement est un véritable sport en soi.

On voyait déjà les bénévoles aider les gens à accrocher les dossards, et répondre aux questions.

7h55 on s'est approchée de la ligne de départ et là on a vu du monde. Tout le monde était joyeux, c'est une atmosphère génial à vivre.

Le Pal Run 2020

8h départ de la course, je m'élance tranquillement et je vois alors des gens me doubler, mais je tenais absolument à finir ma course en courant et à être finisher, j'ai gardé mon rythme tranquille.

Après avoir fait 500m, j’entends "attention les bananes vont doubler" !!! Sur le coup, je me dis "euh j'ai fait 500m, je ne suis pas fatiguée et je n'hallucine pas, j'ai bien entendu les bananes vont doubler". Et là morte de rire, je vois des gens déguisés en banane me dépasser. C'était vraiment marrant !!! J'ai également vu un cochon et un gorille.

On a commencé à courir dans les routes de campagne entourées des champs. Super sympa avec les couleurs du levé de soleil. Puis, on arrive vers l'entrée du parc. On fait des zig zag dans le parking et là j'ai eu droit à un super moment. Il y avait des gens qui motivaient les coureurs et les encourageaient et tout d'un coup, j'ai entendu vas y 521, t'es la meilleure continue comme ça. Très surprise, j'ai dit merci et ils m'ont répondu c'est normal t'es forte et géniale continue. 😀

Et bien je peux vous dire que c'est touchant et que inconsciemment j'ai couru plus vite. J'ai regardé ma montre et je me suis même aperçu qu'en fait je courais trop vite. Je n'étais qu'à seulement 3km et il fallait que je tienne jusqu'à la fin.

Je suis entrée dans le parc et je me suis retrouvée avec uniquement les coureurs et les bénévoles. Ce qui est merveilleux, c'est l'atmosphère de la course. On ne pense même pas à sa fatigue, on court pour le plaisir. L'ambiance était top, il y avait la musique des manèges dont la plupart était en route. On commence à courir autour et on traverse les places des restaurants.

Les bénévoles ont été supers. Ils m'ont aussi encouragés et franchement ça donne la force et l'envie de continuer. Mais ça ne s'est pas arrêté là puisque que les allées étaient coupées en deux comme une route avec 2 sens, et les coureurs d'en face, qui étaient donc bien plus avancés que moi, m'ont aussi encouragée. Franchement, c'était merveilleux, ce monde de coureur qui respecte les gens à faible niveau et encourage est génial, je ne m'attendais pas du tout à ça,.

J'ai continué à courir et quand j'ai vu 5km sur ma montre, j'étais trop contente car le plus gros était passé. J'ai continué et à 5,6 km, on voit un panneau indiquant 5km, euh j’étais perdu mince 600 mètres d'écart avec strava et garmin. Et puis morte de rire, il y avait un couple devant moi qui se posait exactement les mêmes questions, on s'est regardé tous les 3 puis on est reparti.

Au bout d'un moment, on arrive vers les animaux. Je voulais tellement être sûr de finir la course à temps, (car après 1h45 ce n'est pas prit en compte), qu'au début je ne voulais pas regarder les animaux mais courir tout simplement. Arrivée sur une passerelle, une bénévole me dit de faire attention car ça glisse, je commence à courir sur la passerelle, et là et bien j'ai arrêté tout net. J'avais dit que je ne m'arrêterais pas mais voilà que je me retrouve devant les loups, complètement seule, et ils étaient bien visible. Le loup étant mon animal préféré, c'était juste impensable de ne pas s'arrêter devant et de les regarder, du coup j'ai pris mon temps devant et j'ai pris des photos. Ah ces loups !!! Trop beaux et malheureusement trop mal aimés. Je suis reparti tranquillement et j'ai de temps en temps ralenti pour regarder les autres animaux.

Le Pal Run 2020

Vu que j'avais pris du temps devant les loups je me suis retrouvée seule, et bien c'était spéciale de courir seule dans le parc. Je n'ai rien lâché et accéléré pour finalement retrouver le groupe d'avant donc finalement regarder les loups ne m'aura pas fait perdre de temps.

J'ai aussi eu la chance de voir un arc en ciel. Bon prendre une photo en courant... et bien on s'en doute la photo de l'arc en ciel en question est bien ratée.

Le Pal Run 2020

En sortant du parc, j'avais déjà fait 9km et c'était honnêtement un record pour moi. J'ai un peu ralenti car il me restait 1km à faire.

Toujours magique, il y avait des coureurs qui avaient déjà terminé la course qui encourageaient. Et puis tout à coup, je vois la ligne finale qui se trouve finalement à 9,7 km. J'avais prévu 10km du coup j'avais encore de la force et je me suis fait plaisir avec un beau sprint final.

Et là surprise, j'ai vu que j'avais fait 1h20 et que je n'était pas la dernière (20 personnes derrière moi). C'était au delà de mes espérances, je pensais le faire en 1h35 ou 1h40. Alors trop heureuse, un moment d'excitation au point de ne pas sentir de fatigue.

Le Pal Run 2020

Voilà ma course de Pal Run. Je raconte mon histoire pour montrer que n'importe qui peut le faire, que c'est à la portée de tous (même quand on n'a jamais couru de sa vie ou qu'on est gros).

De plus, étant sensible aux moqueries, je peux affirmer sans problème que dans la course à pied, il n'y en a aucune. Bien au contraire : un certain respect et encore mieux des encouragements.

Alors si en plus vous aimez les animaux, n'hésitez pas à adhérer à COURIR POUR LES ANIMAUX. L'équipe est top et il n'y aucune obligation de renouvellement ou autre, vous faites à votre rythme et selon vos envies.

J'ai tellement aimé que je resigne de suite pour la PAL RUN 2021...

Le Pal Run 2020

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nathalie 18/10/2020 17:21

Bravo Amélie pour ta course et merci de nous faire partager ton enthousiasme !