• seb

BALADE DÉCOUVERTE DE LA NATURE


Ce dimanche 13 mars nous avons fait notre première randonnée de l’année. La météo nous annonçait de la pluie, ce qui au départ a remis en question cette sortie mais ce n’est pas quelques gouttes qui vont nous arrêter (ce n’est que de l’eau).


9h30 nous nous retrouvons à notre point de rendez vous avec les quelques courageux. Et ils ont bien fait car le temps est avec nous. Pas de pluie, nous avons vu le soleil, nous avons même eu chaud... Juste quelques gouttes sur la fin.


Après une explication de l’association, nous partons en suivant notre guide du jour Audrey, qui connait très bien le secteur et la flore sauvage. Après quelques centaines de mètres dans la combe à la Persil, premier arrêt et découverte de 2 plantes (je n’ai pas pris le nom exact des plantes je suis mauvais élève). Il y en a une, la pimprenelle, qui quand on la frotte à une odeur de concombre, l’autre ressemble a de la mâche.


Nous reprenons notre marche et nous découvrons des cadoles, ce sont d’anciens abris de vignerons qui, même si ce n’est plus le cas aujourd’hui du fait de déplacement de parcelles, se trouvaient toujours dans les vignes.


On zig, on zag, nous montons, nous descendons sur des petits sentiers au cœur de la forêt, au milieu des champs. Nous écoutons et découvrons le chant de certains oiseaux. Nous basculons ensuite sur la combe à la Serpent. Nous apprécions les changements de paysages et de décors. Nous arrivons au niveau des anciens ruchers (en pierre) et nous faisons une petite pause au soleil.


Nous continuons notre parcours et nous découvrons un crache sang. C'est scarabée aptère noir aux reflets bleu métallique et mesurant environ 18 mm. Le Crache-Sang tient son nom du fait qu'il émet un liquide rougeâtre par la bouche ou par ses articulations s'il se sent en danger. Il dissuade ses prédateurs en faisant le mort puis reprend sa route lorsque toute trace de danger est écartée.

Nous trouvons de nouvelles plantes (alors il y en a partout vous me direz) mais celles que nous regardons sont ciblées comme étant très appréciées par les tortues. Oui, une des randonneuses en possède une donc autant faire des découvertes utiles (pensée à Roxane la tortue).


Quelques bosses (courtes mais assez raides) mais aussi des descentes, certaines parties des chemins un peu gras mais toujours accompagnées par le chant des oiseaux.



Nous arrivons au terme de notre balade, autour de 12km, 350m de dénivelés en 2h30 environ (oui nous avons beaucoup parlé et fait des arrêts découvertes mais c’était le but).


Comme lors de nos différentes sorties, nous partageons le verre de l’amitié et nous continuons de parler (pas fatigué de la balade...).


Encore une très belle sortie, de nouvelles et belles rencontres, de la joie, de la bonne humeur et dans un très joli cadre.

Encore un grand merci à Audrey pour nous avoir fait découvrir ces lieux et toutes ces plantes.

30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout