top of page

Du sport mais en sécurité


Cet article s'adresse aux coureurs du dimanche (et ceux de la semaine aussi...), aux habitués du bitume, aux amateurs des pistes, aux intéressés des chemins... Bref, pas mal de monde finalement.


C'est une histoire de bon sens mais ces informations ou petits rappels ne peuvent pas faire de mal surtout avec ce que je vois quotidiennement.


Tout d'abord en ville, marcheurs, coureurs et cyclistes doivent utilisés au maximum les endroits réservés pour eux : trottoirs, pistes cyclables, rues piétonnes...


Quand on fait du vélo ou que l'on court en ville, il faut respecter les feux tricolores et le petit bonhomme de couleur.

Vert, on traverse sur les passages piétons, rouge, on attend sagement.

Si vous avez peur de perdre les bienfaits de votre activité, vous pouvez bouger pour garder un certain niveau cardiaque, des petits sauts ou trottiner sur place. Tout ce qui vous fera bouger au passage piéton sera intéressant. Il est obligatoire de traverser au passage piéton, même quand on court !!!


Si vous êtes à la campagne et que vous courez sur la route, mettez vous face aux voitures qui arrivent, donc sur votre gauche. Il faut voir le danger arriver.

Personnellement, il m’arrive très souvent de courir sur des routes. Faites comme moi, ayez toujours un signe de remerciement vis-à-vis des automobilistes, d’autant plus que très souvent ces automobilistes font l’effort de se déporter.


En revanche en vélo, on roule à droite comme tout autre véhicule. Un cycliste a les mêmes droits et devoirs qu'un automobiliste.


De jour comme de nuit, veillez à être visible en portant des couleurs voyantes, bandes réfléchissantes, lampes frontales ou fixées sur le vélo. Combien de coureurs je peux croiser que j'éclaire avec mes lumières de vélo car ils sont habillés en noir à la nuit tombante... Je me demande même comment ils font pour voir en courant. Combien de cyclistes je rencontre et que j'évite au dernier moment car ils n'ont aucune lumière sur eux...


Amis conducteurs d'engins motorisés, merci de vous écarter lorsque vous croisez un coureurs et n'oubliez pas de laisser minimum 1,50 m entre le bord de votre rétroviseur et la poignée du vélo la plus proche de vous. Doubler un cycliste au niveau d'un terre plein central est inconscient et extrèmement dangereux pour le cycliste qui est collé au trotoir (et j'en sais quelque chose...).

Marcheurs, coureurs, rouleurs... soyez toujours attentifs à votre environnement pour éviter le monsieur qui arrive en trotinette en regardant son téléphone, pour éviter le chien qui n'est pas tenu en laisse et qui traverse la piste cyclable sans propriétaire à proximité, pour éviter la dame qui ne regarde pas le passage piéton car elle se maquille grace à son rétroviseur. Cliché me direz-vous? Peut être, mais juste mon expérience personnelle...


Une dernière chose que je commence seulement à faire : pensez à prévenir une personne sur l'endroit où vous allez et la durée de la séance, ou prenez votre téléphone.

13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page