top of page
  • courirpourlesanima

DES GANTS ET UNE PINCE POUR THEMISELVA

Dernière mise à jour : 13 nov. 2022


L'association Thémiselva a été créé en mars 2011. Elle s'articule autour de 3 mots :


SENSIBILISER

au respect de la nature


VALORISER

la faune et la flore mondiale


CONSERVER

les espèces animales et leur habitat


Le respect est aussi une valeur vitale et celui-ci ne s'arrête pas à l'espèce humaine mais s'étend plus généralement à la nature.


L'association basée dans l'Ain a d'abord été active en France avec de nombreuses actions de sensibilisation auprès de tous les publics. Une part importante est donnée à la jeunesse, notre futur, pour les encourager à adopter un comportement favorable à l'environnement. Il est essentiel de promouvoir la connaissance de la biodiversité.


Pour transmettre ces informations, les bénévoles de l'association ont créé de nombreux supports pédagogiques. Sur le lynx, sur les abeilles, autant d'ateliers intéressants qui peuvent être prêtés à d'autres associations.


Un des objectifs était également la création d'un refuge en Bolivie, mais il faut avoir les liquidités nécessaires pour un tel projet. Durant les années 2020 et 2021, où les animations n'étaient pas possibles à cause d'un petit virus, Thémiselva s'est alors concentré sur l'acquisition d'un terrain. Où chercher dans un premier temps ? Mais la réponse est rapidement trouvée et ce sera dans les environs de Porongo, vers Santa Cruz de la Sierra. Cette ville s'agrandit et les conflits humains/animaux sont de plus en plus fréquents.


A la base, l'idée était la récupération d'animaux issus du trafic, malheureusement, il est très difficile de s'implanter avec cette philosophie. Le choix a finalement été porté pour la prise en charge des individus sauvages, notamment des rapaces, dont la demande est grandissante. En effet, les autorités récupèrent les animaux mais ne savent pas quoi en faire, d'où l'importance des refuges...


C'est pour cela que nous avons voulu aider l'association en leur offrant une paire de gants résistants aux serres des rapaces ainsi qu'une pince à reptiles. En effet, la Bolivie n'est pas la France et les serpents présents sur le terrain sont réellement dangereux (et oui, très peu de danger mortel pour l'homme en France) et plus nombreux.







La recherche et l'achat d'un terrain est une tâche compliquée, les porteurs de projets à l'étranger le savent. Cette démarche est toujours en cours. De ce fait, le matériel offert ne sera pas utilisé dans l'immédiat mais nous avons autorisé Thémiselva à le prêter à d’autres associations si besoin.


Le refuge aura de nombreuses volières aménagées pour de meilleurs soins et donc un retour plus rapide au milieu naturel. Un programme éducatif sera également intégré. On protège mieux ce que l'on connaît…


Mais pourquoi la Bolivie ?

Ce pays d'Amérique du sud est riche, riche d'une biodiversité exceptionnelle !!! Malheureusement, elle n'est valorisée ni par les autorités ni par la population et les initiatives sont trop peu nombreuses.

Nous souhaitons bon courage à toute l'équipe et nous vous tiendrons informé de l'avancée.


Encore une aide concrète offerte !!!


https://themiselva.org/

12 vues0 commentaire
bottom of page