• Nyko

UNE CENTRIFUGEUSE POUR ATOUPIC


Suite à notre assemblée générale fin 2020, nous avons décidé d'aider Atoupic. Ce n'est pas un nouveau "jeu de carte à la mode" mais un refuge qui recueille, soigne et libère des hérissons depuis 2011. Ce n'est pas la porte à côté pour nous autres bourguignons mais les premiers échanges avec Anne ont été très sympathiques donc nous voulions vraiment la rencontrer. Ce n'est pas facile de joindre le refuge car c'est une période difficile avec beaucoup d'animaux à s'occuper et la priorité est mise pour les soins et non pour répondre aux appels. Sage décision d'une passionnée. Le gps nous rapproche un peu mais il reste encore quelques centaines de mètres à parcourir avant de trouver le refuge et sans explication, cela aurait été un peu compliqué... C'est bon, me voilà arrivé. Entre le soleil et le sourire d'Anne, l'accueil est très agréable. Je ne veux pas l'embêter trop longtemps donc elle me fait visiter l'intérieur du bâtiment : un joli petit chalet déjà bien équipé. Chaque hérisson qui a besoin de soin particulier possède sa loge à l'abri le temps qu'il se rétablisse. La fiche de suivi des soins est sur la porte de chaque enclos permettant à l'ensemble des bénévoles aidants au refuge d'être informé. Pas de double dose de médicament qui pourrait être fatale à ce petit animal. Les animaux sans soin sont ensuite placés dans des enclos extérieurs leur laissant le temps de se réhabiliter avant d'être relâchés dans un endroit sélectionné par Anne. Elle est très critique mais cela en vaut la peine pour sauver ces petites boules de pics.

Avec ces animaux si petits, il faut souvent intervenir en urgence. Le vétérinaire n'étant pas présent à temps plein, il a fallu trouver quelques solutions et Atoupic s'est équipé d'un microscope et donc d'une centrifugeuse, offerte par nos soins, afin de réaliser des coprologies. Il y a également une "petite gazeuse" pour anesthésier certains hérissons afin réaliser les soins compliqués, sans stress pour l'animal. En plus des soins sur des animaux blessés, il peut y avoir des biberons à donner aux bébés hérissons. Une femelle écrasée qui laisse sa progéniture sous une haie qui est sauvée par des particuliers et qui finit au refuge. Que de lait distribué... Des soins, des biberons et des relâchers, ça ne chaume pas chez Atoupic. Le petit tour est terminé alors nous échangeons encore un peu sur nos difficultés autour du verre de l'amitié. Le manque de temps, le manque de soutien, le manque de personne active... Ce n'est pas simple d'aider les animaux et la nature. Encore une aide concrète apportée !!!

















Cette action a pu être réalisé grâce à Manon, Juliette et Zoé, de la Maison Familiale Rurale de Semur en Auxois, qui se sont beaucoup investies avant et pendant la tenue de nos stands. Merci encore à elles.



PRÉSENTATION ATOUPIC


C'est en 2011 que l'association ATOUPIC est créée par Anne Dupuy vers Vierzon dans le département du Cher. Ce centre est spécialisé dans l'accueil et les soins apportés aux hérissons blessés ou orphelins.


Depuis sa création, le nombre de petits patients n'a cessé d'augmenter à cause de l'activité humaine croissante mais aussi grâce à un public plus sensible à la cause animale.


En effet, la notoriété et les compétences du refuge ne sont plus à prouver avec un taux de réussite de sauvetage autour des 85% et de plus en plus de particuliers font appel à l'association.


Souvent, l'appel se traduit par des conseils en aménagement, en premiers gestes. Puis les animaux sont ensuite transférés au refuge.


Il est important de développer les connaissances autour de cet animal, c'est pourquoi l'association Atoupic est intégrée dans un réseau national de centre de soins. C'est aussi un lieu de formation pour les personnes désireuses d'apprendre à s'occuper des hérissons, leur donner envie de s'investir pour leurs causes et pourquoi ouvrir de nouvelles structures.


"Ensemble on va plus loin..."



Mais pourquoi ce besoin de centre de soins pour hérissons ???


A cause de l'augmentation de l'activité humaine malheureusement... Voici quelques chiffres et des solutions possibles...


26% des hérissons meurent intoxiqués par les pesticides, dont la métaldéhyde (un des ingrédient du tue limace) entre autres => utiliser des produits sans métaldéhyde ou fabriquer des pièges à limaces avec de la bière sans alcool, du sable, de la cendre... ou laisser faire notre allié écologique : le hérisson !!!


24% sont éliminés par le trafic automobile => si vous apercevez notre petit ami en boule au milieu de la route, aidez-le à traverser en le poussant doucement avec un bâton ou avec votre pied.


18% sont décimés par le parasitisme (asticots, tiques, puces, vers intestinaux)


13% meurent d'épuisement ou de faim


10% décèdent noyés dans les piscines, blessés par les débroussailleuses, brulés dans les tas de feuilles => protéger votre piscine ou installer une plaque spécial pour aider les animaux à remonter, vérifier qu'il n'y a pas un hérisson qui habite dans vos haies, laisser l'herbe poussée sous la haie, s'assurer qu'il n'y a pas de nids de hérissons dans les tas de feuilles


9% sont victimes de leurs prédateurs naturels (fouine, blaireau, renard)


Bien entendu, il n'est pas possible de garder tous les hérissons à proximité du centre et c'est Anne qui choisit les endroits et organise les lâchers des animaux sauvés.


Dans l'idéal : prairies biologiques, loin des routes, bordées de haies, sans blaireaux...


Dans le meilleur des cas : jardins ouverts sans pesticides ni tue-limace, donnant sur des prairies, avec une volonté de nourrir pendant 3/4 soirs les petits qui souhaiteraient rester un peu plus longtemps ...


De préférence : sans piscine, sans chien ou gentil avec les hérissons


Accueillir un hérisson, ce n'est pas comme adopter un chien ou un chat, c'est une mise à disposition de son terrain. Le hérisson est une espèce protégée au niveau européen et il est interdit de le détruire, de le transporter, de le naturaliser, de le mettre en vente.


Le centre de soins fonctionne bénévolement grâce aux cotisations, aux dons et quelques subventions. Atoupic est reconnue d'intérêt général et tous les dons sont les bienvenus...


Une association qui ne manque pas de piquant donc il était normal d'aider Atoupic.


1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout