• Nyko

FUERTEVENTURA : DES VACANCES AU NATUREL



En cette période hivernale, je suis allé prendre un peu le soleil sur l’île de Fuerteventura tout en pensant à l’association. Voici quelques explications sur l'île et sa faune.

Sa formation débute il y a environ vingt millions d'années par des éruptions volcaniques. Cependant, la majorité de l'île se forme il y a cinq millions d'années. L'activité volcanique cesse il y a 4 000 ou 5 000 ans, depuis l'érosion fait son travail.

Petit paradis naturel, connu pour ses dunes et ses très longues plages de sable blanc, elle saura aussi vous ravir par ses paysages intérieurs où se mêlent immensités sahariennes, montagnes, larges plaines et oasis de fraîcheur. Sur plus de 320 kilomètres de côtes, l’île aligne 52 km de sable blanc, des étendues encore désertes où le climat est idéal avec une température moyenne de 22°, une eau comprise entre 19 et 21° et un ensoleillement quasi annuel.

Les précipitations annuelles sont de 147 millimètres, la majorité des averses se produisant en hiver.

C’est une île d'Espagne située dans l'océan Atlantique et faisant partie des îles Canaries. l'île a une population de 107 367 habitants en 2015.

Le point le plus élevé, le pic de la Zarza – situé dans la péninsule de Jandia au Sud-Ouest de l'île – culmine à 807 mètres d'altitude.

Le 26 mai 2009, l'ensemble de l'île est reconnu réserve de biosphère par l'Unesco.

A quoi sert une réserve de biosphère?

Elle protège deux types de valeurs: celles de la nature et celles de la culture des hommes. Il faut ainsi créer une harmonie entre le développement économique de la population et la conservation de la biosphère.

La plupart des animaux présents ont été importé par l’homme au cours ses différents voyages. Vu le climat et la configuration de l’île, il y a très peu de gros animaux herbivores. Au cours de son histoire récente, Fuerteventura a vu la population d'écureuils exploser à la suite de l'importation de ceux-ci par les marins.

Un écureuil de Barbarie




En l'absence de prédateur, les autorités ont décidé d'implanter des aigles et autres rapaces pour réguler leur population. Ironie de la nature, les aigles ont préféré porter leur dévolu sur les lapins, proies plus intéressantes, au grand dépit des habitants.

un buzard


La chèvre est l'animal emblème de l'île, il y en a environ 125000.



Des chèvres


Et voici d'autres photos...


un moineau

une huppe fasciée

Une pie grièche

un zozio sur une branche (un moineau)

un goéland argenté

un courlis

le dragon des sables

un tournepierre à collier

un concombre de mer

une aigrette garzette

un lézarde lézardant au soleil

Une espéce de gobi


Il y a de superbes paysages et balades à faire. Si vous avez besoin d'informations sur cette île ou les autres à proximité, je suis à votre disposition...

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout