• Cyrielle Sauvagnat

NETTOYAGE DU CHAIRON



Barges, commune où se trouve notre siège social, est traversée par un cours d'eau : le Chairon. Il s'agit d'une petite rivière qui dépasse rarement 1,50m de large. Depuis le temps que je cours ou me balade sur le chemin longeant ce ru, j'avais remarqué quelques déchets par ci par là. Le printemps 2021 est là avec un beau soleil. Le niveau de l'eau n'est pas haut et la végétation n'a pas encore trop poussé. C'est décidé, on va nettoyer le Chairon. Il faut bien s'équiper avec un paire de waders (des bottes montantes) car le niveau de l'eau vari selon les endroits. Cela va du niveau cheville au niveau bassin. Il y a également des zones avec de la vase jusqu'aux genoux, pas facile pour se déplacer. Et des sacs poubelles et des gants. Merci le magasin Leclerc de Marsannay la Côte.





La partie à nettoyer est définie, entre une passerelle et un pont aux 2 extrémités du village soit environ 1,5km. Le ramassage se fait en plusieurs fois, tout en brouette pour ramener nos trouvailles pour un tri à la maison avant la déchetterie. Il faut également s'équiper d'un sécateur car certains passages sont encombrés par des branches et des ronces. Quelques tailles justes pour pouvoir passer sans dénaturer les lieux.

Je vous passe le détail sur toutes les journées pour aller directement au résumé... Sur ces 1,5km, ce sont 182kg de déchets qui été ramassé. Une chaussure, des bouteilles plastiques, une casserole, une canne à pêche...











23,7 kg de métaux (grillage, tuyaux, canettes, pédalier...) 55,8 kg de bois (planches, palette...) 8,8 kg de verres (bouteilles, bocaux...) 32,6 kg de plastiques en tout genre (bâches, polystyrènes, sachets de nourriture...) 5,9 kg de batteries 55,2 kg de gravats (parpaing, bordure...)

Tant de déchets sur une si petite distance d'un tout petit cours d'eau d'un petit village... Alors je vous laisse imaginer dans les grandes rivières et fleuves qui traverse les grandes villes. Ce n'est finalement pas si étonnant de retrouver nos belles plages polluées pendant nos vacances.

Une action infime à l'échelle mondiale, une goutte d'eau mais tellement importante !!! Cela nous a même permis de découvrir et d'observer la faune locale : vairon, poisson-chat (pas vraiment locale je l'admets), gammare (crevette d'eau douce), sangsue, grenouille, écrevisse et quelques nids...









Nous n'avons pas trouvé de coffre avec des pièces d'or mais cette nature est déjà un trésor.



4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout