• Nyko

NOURRIR LES OISEAUX EN HIVER


moineau domestique


Pour les oiseaux présents sur notre territoire, l'hiver est la saison la plus meurtrière. Pourtant, ils craignent moins le froid que le manque de nourriture nécessaire pour affronter les basses températures.


Pour passer une nuit "au chaud" les oiseaux vont gonfler leur plumage pour leur faire comme une couverture chauffante. C'est très efficace mais cela leur demande beaucoup d'énergie. Ils peuvent perdre près de 10% de leur poids par nuit. La recherche de nourriture est donc le seul but pour survivre en hiver.


Quand nourrir les oiseaux ?

Le nourrissage peut globalement être pratiqué de la mi-novembre à mi-mars. Il n'est pas conseillé de nourrir les oiseaux au printemps et en été car cela peut créer une relation de dépendance vis-à-vis des jeunes oiseaux de l'année qui doivent apprendre à se nourrir par eux-mêmes.



Où placer le poste de nourrissage et d'abreuvage ?

Le mieux est d’installer des mangeoires en hauteur, sur un poteau ou dans un arbre, toujours hors de portée des prédateurs (des chats par exemple), et dans des endroits découverts pour que les oiseaux ne soient pas attaqués par surprise.


Astuce : placez le poste de nourrissage de manière à ce qu'il soit visible depuis une fenêtre afin de pourvoir profiter du spectacle !


Il existe de nombreux types de mangeoires (à poser, à suspendre, sur pieds avec système de plateau, de distributeur…). Certains oiseaux vont même préférer manger les graines tombés à terre.


Il faut également mettre à disposition une gamelle d'eau car les oiseaux ont soifs (même en hiver). 2/3cm suffisent pour éviter que cela ne devienne une baignade mortelle, à renouveler tous les jours. Et pour une hygiène irréprochable, pensez à nettoyer régulièrement.

Quelle nourriture donner aux oiseaux ?

Le tournesol est l'aliment à privilégier. Pas d'aliment salé. Les oiseaux étant des animaux à sang chaud, il n'est pas conseillé de leur donner trop de graisse animale (lard, suif, saindoux…). Privilégiez plutôt les graisses d'origine végétale, si possible à base d'huile de colza.


Attention, ne donnez jamais de lait aux oiseaux : ils ne peuvent pas le digérer et celui-ci peut être responsable de troubles digestifs mortels.


Les mélanges de graines très bon marché composés de pois, de lentilles et de riz doivent aussi être évités ainsi que les biscuits pour animaux domestiques.



Les meilleurs aliments

Mélanges de graines : le mélange optimal étant composé d'1/3 de tournesol noir, de cacahuètes et de maïs concassé ;

Pain de graisse végétale simple ;

Pain de graisse végétale mélangé avec des graines, fruits rouges ou insectes ;

Graines de tournesol (non grillées et non salées), si possible non striées, les graines noires sont meilleures et plus riches en lipides ;

Cacahuètes (non grillées et non salées) ;

Amandes, noix, noisettes et maïs concassés (non grillées et non salées) ;

Petites graines de millet ou d'avoine ;

Fruits décomposés (pomme, poire flétrie, raisin).


Vous pourrez ainsi participer au quotidien à la préservation de la vie sauvage sur votre terrain (jardin, cour, terrasse, balcon…) et agir en faveur de la biodiversité.





preuve dans mon jardin

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout