• Nyko

TRAIL DU BOUTON D'OR 2018


Ma dernière et seule participation à cette course remonte à 2 ans. J'espère avoir progressé un peu ;).


En 2016, il avait gelé et il y avait un peu de vent. Cette fois, nous n'avons pas de température négative mais pas loin quand même... Fini les shorts, je ressors le collant, le sous-pull, les gants et le bonnet , le tout adapté pour la course à pied bien entendu. Seul hic (ou pas), j'ai oublié de prendre ma montre cardio. Elle me sert beaucoup dans le maintien de mon allure et du suivi de ma fréquence cardiaque pour ma prépa et je suis devenu dépendant... Bon ce n'est pas grave, on va faire sans :).


Le trail (oui je n'aime pas trop les trails mais il fait parti du challenge de l'étoile et je suis dans le top 10 du classement) fait 10,47km sur les hauteurs de la commune d'Ahuy.


Un petit échauffement et direction le ligne de départ pour rejoindre Christian et Thomas.


Trail du Bouton d'Or 2018

9h15, c'est parti !!!


Je me rappelle quelques particularités du parcours avec notamment plusieurs sentiers empruntables sur quelques dizaines de mètres peu de temps après le départ pour finalement aboutir dans un chemin de champs.


On monte, on descend, il y a des faux plats, des côtes, des descentes et un peu de plat... Chemins blancs au milieu des champs, petits sentiers dans la forêt. Bref, il y en a pour tous les goûts.


Rassurez-vous, je ne vais pas vous décrire tout le parcours. En revanche, vue que je n'avais pas ma montre pour savoir combien de kilomètres j'avais déjà effectué, qu'il n'y a pas de panneau indicateur comme il y a sur certaines courses et que les bénévoles n'en savent pas plus que toi (mais ils sont au top quand même), ce n'est pas évident finalement. En écoutant les autres coureurs, j'entends que l'on a fait 4km, puis qu'en fait nous sommes à la moitié, puis qu'il en reste 6... Bref, pas spécialement fiable et la course aux sensations sans indicateur, ce n'est pas évident !


Et ça sert à quoi les montées ?!? A part casser ton rythme et faire mal aux cuisses ;). Je ne les ai pas mal géré je trouve en marchant d'un bon pas.


Par contre, je m'aperçois que j'ai pris une certaine confiance en moi (ou en mes chevilles) dans les descentes. C'est peut être un tord car mes articulations sont fragiles mais aujourd'hui j'ai doublé peut être 15/20 personnes dans ces passages difficiles (feuilles, trous, cailloux).


Le petit soucis, c'est que sans repère, en allant d'un bon pas dans les montées (j'ai même vu Thomas à un moment...) et en y allant à fond en descendant, lorsque le plat est revenu, je n'avais plus beaucoup de jus donc une dizaine de coureurs m'ont redoublé. J'ai bien essayé de tenir mais leurs jambes sont plus grandes ;).


Il reste environ 500m, un coureur accélère et je ne peux pas le suivre très longtemps. Un autre participant arrive à mon niveau et j'arrive à rester vers lui. Pour rappel le parcours est balisé donc en principe pas possible de se tromper de chemin mais ce monsieur passe par un autre sentier et finalement le ramène devant (il connaissait mieux le parcours dirons-nous...). Cela m'a mis les nerfs et il est hors de question qu'il soit devant moi. Je mets le turbo et je le double... Je m'aperçois que l'autre coureur n'est pas loin non plus. Je suis lancé donc je tente et j'arrive à lui passer devant à 5m de la ligne d'arrivée.


Résultat officiel : 67ème / 272 en 54min01s (presque 4 minutes de mieux qu'en 2016)


Distance 10.47 km | Time 54:01 | Pace 5:10 min/km | Elevation 288 m


https://connect.garmin.com/modern/activity/3121705211

la course vue par ma montre


1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout